Aller au contenu

Exemples de tiers-lieux en Isère : La Bonne Fabrique, au Sappey-en-Chartreuse

La bonne fabrique
Notre consultation citoyenne sur le projet de tiers-lieu à Herbeys est toujours en cours. Nous avons déjà reçu de nombreuses propositions d’habitants pour les types de services qu’un tel lieu pourrait offrir. Nous vous ferons bientôt un compte-rendu de l’ensemble des réponses à notre enquête.
Afin d’affiner ce projet, nous comptons nous inspirer des expériences de tiers-lieux déjà fonctionnels dans la région.
Nous démarrons donc une série d’articles sur les tiers-lieux en place en Isère.

 

Ce premier article s’intéresse à une expérience très réussie et très aboutie : La Bonne Fabrique, au Sappey-en-Chartreuse.

Un lieu du faire-ensemble

La Bonne Fabrique est un lieu de rencontres et d’échanges  basé sur le «faire ensemble», dans un esprit de mutualisation et de partages d’expériences. C’est un lieu qui rassemble plein de personnes différentes autour d’activités très variées : café associatif, brasserie artisanale, espace de co-working, atelier créatif, lieu de parentalité, jardin partagé…

Le projet est né d’une réflexion d’un collectif d’habitants sur les conditions du «bien vivre ensemble » sur un territoire qui est à la fois rural (1200 habitants / moyenne montagne) et à la fois proche d’une grande agglomération. Il s’agissait pour ce collectif de créer les conditions pour :

  • favoriser le lien social intergénérationnel et les rencontres, au-delà des cercles habituels,
  • valoriser les ressources du territoire, en termes d’environnement, de moyens, de savoir-faire, dans un esprit de partage et de mutualisation,
  • développer la dynamique de village, notamment par l’activité économique (permettre à des habitants de relocaliser leurs activités, de télé-travailler, de pouvoir échanger sur leurs métiers et trouver des synergies possibles).

Ce projet s’est concrétisé par la création d’un « lieu du faire-ensemble » qui a vu le jour au printemps 2016, grâce à la mise à disposition d’un bâtiment communal, en plein centre du village du Sappey, et grâce à l’aide de nombreux sympathisants motivés. Le bâtiment très délabré a en effet nécessité de gros travaux sous la forme de chantiers participatifs. L’association a obtenu des subventions de la part de nombreux partenaires : Région, Département, Fondation AG2R la Mondiale, Fonds européen de développement régional,…).

Un lieu multiforme

Les espaces de la Bonne Fabrique sont ouverts aux habitants du territoire et aux personnes de passage. Il rassemble aujourd’hui une brasserie artisanale, un espace de travail partagé (co-working), un espace qui sert à la fois d‘atelier créatif (arts plastiques et nouvelles technologies, avec notamment le travail du bois) et comme lieu de rencontre et d’échanges autour d’ateliers et soirées thématiques ouverts à tous.
Chaque vendredi soir est proposé un événement :  une soirée à thème, un apéro-rencontre, un film, un débat, un concert, un spectacle ou une soirée jeux. Des occasions festives « hors les murs » ont également lieu.

Un fonctionnement participatif

La Bonne Fabrique est une association gérée par un conseil d’administration qui rassemble des usagers des différents espaces et que tout adhérent peut demander à rejoindre plus un collège solidaire de 5 personnes. Une trentaine de membres actifs, 3 salariées (1,5 ETP) et 1 ou 2 jeunes en service civique constituent les « forces vives » de l’association.  Tous les usagers sont invités à contribuer à la vie du lieu, dans la mesure de leurs moyens et de leur envies.

Pour plus d’infos sur cette expérience de tiers-lieu très inspirante :

 

 

1 commentaire pour “Exemples de tiers-lieux en Isère : La Bonne Fabrique, au Sappey-en-Chartreuse”

  1. Bonjour,

    Pouvez vous nous renseigner sur le plan de financement et la source de financement d’un tel lieu?
    Plan d’investissement
    Cout de fonctionnement annuel

    En ces temps de dotations tendues, la commune a besoin d’abord de ressources avant les dépenses.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.