Aller au contenu

Projet de rucher partagé …ça avance !

abeilles
Le projet du Rucher Partagé prend forme et chaque membre prend ses repères à son rythme.
Après avoir validé le règlement intérieur qui nous permet d’œuvrer tous dans le même sens, nous voilà confrontés à la recherche d’un terrain.

Cette recherche est la clé du projet. Sans terrain pour accueillir nos ruches, pas de rucher.
La piste immédiate de prospection est celle bien légitime de propriétaires de notre entourage susceptibles de soutenir notre démarche et de nous héberger.
Les contraintes qu’impose la conduite d’un rucher en terme de sécurité mais également de tranquillité ne nous ont pas encore permis de trouver le terrain idéal à ce jour.
Nous avons visité et rencontré 5 propriétaires ainsi que la Mairie d’Herbeys. Les propriétaires ciblés ne souhaitent pas s’engager à long terme. En revanche, la mairie nous a fait des propositions. Une sympathique session de travail avec Olivier ULRICH et Eric DEGROISSE nous a permis de cibler deux terrains.
L’un d’entre eux est bien trop éloigné et difficilement accessible. L’autre terrain situé dans la ZA de PRE ROBELIN, entre le cimetière et l’entreprise BARANCOURT et le cabinet médical n’est pas retenu non plus. La proximité de lieux publics est bien trop dangereuse et interdite.
Donc, nous cherchons toujours activement la perle rare…

Une bonne nouvelle : suite à l’annonce passée sur le bulletin d’information de la mairie nous avons reçu un joli cadeau.

Monsieur Rémi JULLIARD, habitant d’Herbeys, apiculteur bien connu pour ses compétences et ses conférences autour de l’apiculture et du monde des abeilles, membre du syndicat apicole l’ABEILLE DAUPHINOISE, et également agent sanitaire au sein du Groupement Départemental Sanitaire (GDS), nous a fait don de toutes ses ruches.

La plupart d’entre elles proviennent d’une fabrication artisanale réalisée par son père dans la période de l’après seconde guerre 39/45. Donc elles ne sont pas de toute jeunesse, mais rodées à toutes les colonies d’abeilles.!

 

Qu’à cela ne tienne, un premier atelier nous a réuni un dimanche après-midi pour commencer à les remettre en état.
Quoi de mieux pour souder un groupe qu’un atelier où chacun amène sa bonne humeur, son expérience ou son inexpérience, pour démonter, gratter, brosser et passer à la flamme le bois afin d’assainir les ruches et d’éliminer tout agent bactérien nuisible !

Deux autres ateliers seront nécessaires pour mener à bien cette action et …….loger nos belles locataires.
Mais ça c’est une autre histoire…

Bzzzzzz

2 commentaires sur “Projet de rucher partagé …ça avance !”

  1. bonjour, quelle surface de terrain avez vous besoin? j’ai une ou deux parcelles .et quel est la durée de la location envisagée et l’accessibilité en voiture ou à pieds? Merci de me contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.