« Il nous reste 1028 jours » : une militante climat interrompt Roland Garros

alize
Lors de la demi-finale à Roland Garros, Alizé, jeune activiste écolo de 22 ans, s’est introduite sur le court. Elle a sauté de sa tribune et elle s’est accrochée au filet, sous les regards sidérés des joueurs, spectateurs et commentateurs du match.
Il a fallu 10mn avant que la sécurité ne puisse l’évacuer et que le match reprenne. Son tee-shirt affichait le message « We have 1028 days left » : « Il nous reste 1028 jours ». Au même moment, son message était affiché sur le site Dernière Rénovation : “Nous sommes en 2022 et il est temps de regarder la réalité en face, le monde vers lequel nous envoient les politiques est un monde vers lequel Roland Garros ne pourra plus exister. Aujourd’hui, je suis entrée sur le terrain car je ne peux plus prendre le risque de ne rien faire. Je dois agir à la hauteur de l’urgence dans laquelle nous sommes ». « 1028 jours, c’est ce qu’il nous reste pour sauver nos vies et celles de ceux qu’on aime des pires catastrophes climatiques. »

 

10 minutes pour troubler la fête du spectacle commercial

10 petites minutes pour perturber l’image lisse de cette compétition très médiatique et qui ont déchainé des tonnes d’insultes, de menaces de mort, d’attaques verbales d’une violence sidérale. Sur les réseaux sociaux aussi, climato-sceptiques et autres inconditionnels de la raquette, incapables de saisir la gravité de la situation et le désespoir de la jeune fille, se sont donnés à cœur joie pour l’insulter à leur tour : « petite conne bobo », « il faut servir dans la gueule », « visez la tête ». Une scène digne du film « Don’t Look Up » quand on voit les réactions des spectateurs et commentateurs, mais finalement à l’image de notre époque où le spectacle commercial  et le « business as usual » sont plus importants que la survie de la planète.

« Incroyable qu’on puisse voir ça à notre époque »

Michaël Llodra, ancien joueur de tennis et commentateur du match pour France 2, a été déconcerté par cet événement. Sans comprendre au début quel était le but de la jeune activiste, il a fini par dire « incroyable qu’on puisse voir ça à notre époque ». Oui, effectivement, incroyable que nous soyons en train de rendre la Terre inhabitable pour des milliards de personnes et que nous continuions à faire comme si de rien n’était. Incroyable que des jeunes se rebellent face à l’apocalypse qu’on leur promet !

Roland Garros est-il soutenable ?

Comme le souligne BonPote, au-delà de l’intervention d’Alizée, c’est un excellent moment pour se demander si le sport professionnel est soutenable, et si nous pouvons continuer les sports de haut-niveau et ses compétitions tout en respectant le seuil des +2° d’es accords de Paris.

En ce qui concerne Roland Garros la réponse est clairement NON !

  •  Ses principaux sponsors BNP Paribas (qui a financé 141 milliards d’énergies fossiles après l’Accord de Paris), Emirates, « fly better », Engie, Renault, etc.  brûlent la planète ou participent activement aux projets hautement émetteurs de GES qui la détruisent.
  • Le transport et logement des joueurs et les déplacements des spectateurs génèrent des tonnes de CO2.

La même question se pose évidemment pour les compétitions de ski (comme les J.O. de Pékin organisés sur de la neige artificielle) ou pour le foot avec la coupe du monde organisée au Qatar avec climatisation des stades à ciel ouvert.

Désobéissance civile

Devant l’indifférence des riches, l’apathie citoyenne et l’absence de mesures à la hauteur de la situation, on peut imaginer que ces actions de désobéissance civile vont se multiplier alors que la planète franchit les seuils critiques qui la feront basculer dans un monde invivable pour des milliards de personnes. La courageuse Alizée n’a pas eu peur d’affronter ses 40 heures de garde à vue pour donner une chance à la survie de l’humanité.

La jeunesse n’acceptera pas son sort tragique sans résister même si ça dérange ceux qui tirent profit du modèle actuel.

Les revendications de cette campagne « Dernière rénovation »

Dernière Rénovation est une campagne de résistance civile qui vise à obtenir une victoire politique sur la rénovation énergétique, via des actions de perturbation non-violentes répétées dans le temps.
Leur demande  : le gouvernement doit s’engager immédiatement à assurer la rénovation globale et performante du parc immobilier français d’ici 2040 et à élaborer un système de financement simple et progressif prenant en charge l’intégralité des travaux pour les propriétaires les plus modestes.

De prochaines actions sont prévues le 11 juin.

3 commentaires sur “« Il nous reste 1028 jours » : une militante climat interrompt Roland Garros”

  1. Bravo!!!! Bien vu! Il faut continuer à bousculer ces grandes messes dispendieux pour reveiller. Beau courage à cette intelligente jeune femme !!!

  2. Un système sourd ne s’arrêtera qui si on le bloque.
    Elle parle de son action et son surmenage dans la vidéo au lien suivant. Courageuse, désireuse de solutions et d’actions concrètes : elle a raison.
    https://youtu.be/ZKVjrzaJiBI

    Et pour comprendre ce qu’il se joue, se passe sous la « bourgeoisie » assise dans les tribunes de Roland Garros, le titre d’un article de Médiapart que je peux envoyé au collectif si vous n’êtes pas abonné :

     » Sous la terre battue de Roland-Garros, la galère des intérimaires.
    Une armée de précaires s’active dans les coulisses du tournoi qui s’achève ce week-end. Ils ont souvent été obligés de travailler au-delà des heures payées. La pratique a été tolérée pendant plusieurs jours par l’entreprise d’intérim Adecco, par la direction du tournoi et par la Fédération française de tennis. … etc  » ( https://www.mediapart.fr/journal/economie/050622/sous-la-terre-battue-de-roland-garros-la-galere-des-interimaires )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.