Aller au contenu

Des nouvelles du rucher partagé

rucher partager

Les locataires sont arrivées par milliers et s’installent à leur rythme dans le rucher partagé. Il faut dire qu’elles ont de la chance nos petites abeilles car le terrain d’accueil dans lequel elles vont pouvoir évoluer est tout simplement magnifique.

Le terrain de jeu de nos abeilles

 

Ce terrain, situé à la Côte au lieu-dit « La Marêche », est un lieu propice pour conduire un rucher. Il nous a été gentiment proposé par un ancien apiculteur d’Herbeys bien connu : Monsieur Maurice LEYSSIEUX.

Maurice et son épouse Aimée ont tous les deux pendant quelques décennies conduit un rucher avec passion. Ils ont transmis celle-ci à bon nombre d’apiculteurs du coin. C’est un endroit idéal pour nous aussi car cet emplacement est doté d’un joli cabanon, qui est une annexe indispensable pour pratiquer l’apiculture.
Ceci-dit ce rucher n’était plus en activité depuis de nombreuses années et il nous a fallu pas mal d’huile de coude pour débroussailler, tailler, tondre et nettoyer le terrain. Guillaume, Roger, Emile, Régis et Raymond se sont activés avec efficacité pour redonner au rucher son aspect original.

 

nettoyage terrain
Notre nouveau terrain de jeu
nettoyage terrain
Débarrasage d'anciens outils agricoles
peinture des ruches
Peinture des ruches

Nous n’avons pas perdu de temps non plus pour investir le lieu et installer nos premières ruches, d’autant plus que nous avons été sollicités très rapidement pour aller cueillir quelques essaims d’abeilles qui avaient décidé, allez savoir pourquoi, de prendre congé de leurs colonies.

L'essaim cueilli chez Annick et Jean-Jacques
Un bon moment de partage

On ne devient pas apiculteur du jour au lendemain. Nos débutantes Jocelyne et Hélène ont ainsi fait les frais d’une mauvaise expérience d’achat d’essaim à distance. Mais dans l’équipe, nous pouvons nous appuyer sur les compétences des uns et des autres, et en particulier sur celle de notre ami Jean-Marie DYON, apiculteur professionnel de métier qui nous épaule en cas de doute ou d’ignorance tout simplement.

Cette mauvaise expérience éloignée, maintenant est venu le temps de prendre soin de nos locataires et de penser à conduire ce rucher avec passion et envie. C’est ce que nous nous apprêtons à vivre dans ce rucher partagé ou chacun apporte sa pierre.

Transfert des abeilles
Nouvelles sensations
inspection des abeilles
Inspection des ruches

Conduire un rucher, c’est aussi apprendre à observer la nature et comprendre comment les abeilles s’intègrent dans cette nature. C’est également se poser des questions sur leurs différents habitats, leurs différentes races et leurs adaptations à notre espace.
C’est aussi être attentionné à ces petites bestioles afin de les protéger contre toute attaque externe qui leur serait fatale et, bien entendu, c’est partager avec elles le fruit de leurs récoltes en privilégiant avant tout leur pérennité bien trop souvent menacée.

Les pisselits sont des plantes très mellifères : ne les arrachez pas !
Et cette fleur vous la reconnaissez ?

Bzzzzz…

1 commentaire pour “Des nouvelles du rucher partagé”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.