Aller au contenu

Convention pour le climat : seules 10 % des propositions ont été reprises par le gouvernement

Que sont devenues les 149 propositions de la Convention citoyenne, alors que la loi Climat est en cours d’examen à l’Assemblée ? Reporterre a enquêté sur chaque réponse du gouvernement. Résultat : seules 15 propositions ont été retranscrites. Le détail en infographie, secteur par secteur..

Reporterre, le 31 mars 2021 –  Auteurs: Gaspard d’Allens, Nicolas Boeuf et Léa Dang

https://reporterre.net/Convention-pour-le-climat-seules-10-des-propositions-ont-ete-reprises-par-le-gouvernement

Une approche libérale, des mesures anecdotiques

En filigrane, se dessine la vision de l’écologie du gouvernement : une approche libérale qui ne veut pas bousculer les intérêts établis et qui se contente de mesures anecdotiques. Sur les quinze propositions reprises sans modification, beaucoup sont cosmétiques et sans danger pour les industriels : la création de vignettes vertes pour les véhicules les moins polluants et la limitation de l’éclairage public la nuit ne mettront pas « fin à la civilisation des énergies fossiles », pour reprendre la formule de Barbara Pompili. Comment croire que l’on pourra changer de « modèle de société » en taxant simplement davantage le carburant pour l’aviation de loisirs ou en créant des parkings relais ?

Il est révélateur de voir à quel point le gouvernement a repris les mesures les moins importantes des citoyens de la Convention. Il a sélectionné les propositions non pas en fonction de leurs conséquences sur le climat, mais plutôt de leur degré d’accommodement avec le système économique actuel. Si la mesure est digérable par le capitalisme et le consumérisme, si elle ne vient pas bousculer violemment le productivisme, alors elle aura toutes les chances d’être appliquée, contrairement aux autres.

Finalement, les réponses du gouvernement semblent peu surprenantes au vu de sa politique environnementale. Comme Reporterre le montrait dans une autre enquête, 53 % des mesures prises en matière d’écologie depuis le début du quinquennat ont un impact négatif, 24 % sont neutres et seulement 23 % sont positives. Un bilan plus que décevant, auquel vient désormais s’ajouter la mascarade de la loi Climat.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.