Aller au contenu

Bien vieillir à Herbeys

Bien vieillir à Herbeys

Aujourd’hui, on distingue généralement trois temps de la vieillesse, sans pour autant leur associer des bornes d’âge bien définies :

  • tout d’abord l’âge de la retraite qui correspond de plus en plus à l’entrée dans une nouvelle vie active et dynamique,
  • puis le grand âge qui démarre progressivement quand les soucis de santé limitent le dynamisme de la phase précédente, où la solidarité familiale ou sociale tend à s’inverser, les personnes âgées passant du statut d’aidant à celui d’aidé,
  • enfin, pour certains, la dépendance qui entraîne la réduction de l’autonomie et des liens sociaux, souvent l’isolement, voire la solitude.
Le vieillessement n’est pas linéaire : c’est une période longue qu’il est nécessaire d’organiser.

A Herbeys nous sommes nombreux appelés à vieillir dans le cadre que nous avons eu la chance de choisir et que nous apprécions, tant pour son environnement naturel que pour les liens humains et de confiance tissés au fil du temps.

  • Au cours de la première phase, on garde ses activités, ses engagements et ses relations, et la maison familiale reste le point fixe des enfants et des petits enfants ….
  • Puis le dynamisme se réduit, les enfants s’éloignent peu à peu au fil des vies des uns et des autres.  Certains, «raisonnables », décident de s’installer en ville, plus près des services. D’autres restent, mais la maison est grande, le jardin lourd à entretenir, les courses et services de plus en plus difficiles d’accès, …..
  • Enfin il faut arrêter de conduire, on a besoin de soins à domicile, …..

 

Les retraités : acteurs majeurs de notre village

La participation des retraités à la vie collective de notre village est importante et très diversifiée. Les retraités herbigeois sont très impliqués dans les activités et les responsabilités associatives.
On pourrait citer tous les coups de main dans des domaines aussi divers que les réparations de toutes sortes (électro-ménager, électronique, mécanique, etc.), le partage de connaissances (apiculture, jardinage,…), etc.
On pourrait citer encore la solidarité de voisinage ou de quartier pour des coups de main ponctuels ou réguliers, pour les déplacements, les courses, le partage d’outillages, de matériels, de véhicules, etc.
Sans oublier les loisirs en commun (sorties au cinéma, randonnées,…).

Il faut noter aussi les services bien officiels rendus par les retraités élus locaux.

Mais il arrive un moment où la vie à Herbeys devient difficile pour les retraités : perte d’autonomie, plus de voiture, domicile non adapté. Ils se sentent obligés de partir.

Ainsi, pour Guy et Andrée, qui habitent au bourg,  l’ascension des 2 étages de leur immeuble est devenue pénible, notamment pour monter les courses. Ils se désolent d’avoir à quitter Herbeys où ils vivent depuis 25 ans et où ils ont tous leurs repères. De leur côté, Denise et José ont passé 50 années dans leur maison au Noyarey. Ils ont tenté de déménager dans un appartement en ville pour se rapprocher des services, mais n’ont pas supporté de quitter leur cadre de vie humain et paysager. Finalement, ils sont revenus dans leur maison à Herbeys…

Comment s’organiser pour les courses, les visites médicales quand on ne peut plus conduire ? Les transports en commun ne desservent que le centre du village.

 

Alors comment permettre à plus de personnes de « bien vieillir à Herbeys » ?

Il importe de repérer en quoi le fonctionnement social, l’habitat, les moyens de transport, l’accès aux commerces et aux services, etc. facilitent ou contrarient les actes de la vie quotidienne. Pour cela, il faut échanger, s’informer et prévenir. Les appuis ne manquent pas dans ces domaines : commune, métropole, département, caisses de retraite, sites internet, etc….

Le Collectif Citoyen d’Herbeys souhaite contribuer à la réflexion vers quelques solutions concrètes : transport à la demande, habitats collectifs adaptés, habitat intergénérationnel,…

Apporter vos témoignages, vos attentes, vos questions ou propositions, en commentaires de cet article ou sur notre boite mail à l’adresse :  infos@collectifcitoyenherbeys.fr
ou par téléphone  (Jean-Noël Causse 06 83 75 13 67).

4 commentaires sur “Bien vieillir à Herbeys”

  1. Bonsoir,
    J’habite sur Herbeys et suis devenue aide à domicile.
    J’interviens chez plusieurs personnes âgées sur Herbeys.
    Je propose de l’aide dans les gestes essentiels : repas toilette…
    Dans la vie sociale : rendez vous, promenade…
    Dans les tâches domestiques : courses, entretien du linge, ménage
    Je suis salariée du CESU.
    J’ai à plusieurs reprises mis mon flyer dans le bulletin municipal.
    En ce moment mon planning est chargé mais il peux à tout moment se libérer un créneau horaire.
    Je suis ouverte aux propositions.

  2. Bonjour, je suis née à Herbeys et j’espère y mourir. Mes parents ainsi que mes beaux parents sont restés à Herbeys jusqu’au dernier jour.’93 et 95 ans
    J’ai quelques expériences ; j’ai aidé nos parents et de 2010 à 2018 j’ai du m’occuper de mon mari devenu tetraplégique en tant qu’aidante 24 heures/24 et en aménageant un logement adapté dans la maison familiale; avec tout le matériel nécessaire à son quotidien. et le personnel de diverses associations. et toutes les démarches pour esayer d’avoir des aides financiéres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.